Apprendre l’anglais en manipulant

J’aime beaucoup les livres d’Eric Carle, en particulier pour commencer l’anglais avec les jeunes enfants.

Vous connaissez sûrement celui-ci, traduit en français :

Chenille Eric Carle

Des histoires avec des animaux, des illustrations très colorées, un style propre avec sa technique de découpage. Les enfants sont vite captivés et retiennent facilement les textes à structures répétitives, même en anglais.

Chez nous, il y en a un qui a connu un grand succès avec les aînés, et qui aujourd’hui passionne aussi Eléane : « 1,2,3 to the zoo »

Un nombre et un type d’animal par page, avec un petit train en bas de chaque page qui se remplit au fur et à mesure de l’histoire.

 

Et à la fin, tous les animaux sont au zoo, le train s’est vidé et l’enfant peut s’amuser à les retrouver dans l’image en les comptant.

Pas de texte dans ce livre. On peut donc, au choix, travailler sur les nombres de 1 à 10, les noms d’animaux, les couleurs, à l’intérieur/à l’extérieur… Avec un peu d’imagination, l’exploitation de ce livre est très riche et tout à fait abordable en anglais.

Il y a quelques années, j’avais créé en plus un lapbook* pour que les enfants puissent manipuler en comptant.

Girl4 aime deviner qui se cache derrière le « one » ou le « two », etc… Et elle s’amuse à compter et recompter en anglais. Elle travaille ici la suite numérique et le dénombrement. On fait des maths en anglais !

*******

*lapbook : « un lapbook est un dossier thématique regroupant des informations sous forme d’images, de dessins, de tableaux et d’écrits. Il constitue une sorte de « résumé » du sujet abordé ou étudié. Les informations sont mises en forme par différents moyens mobiles que l’enfant organise : les formes s’ouvrent, des accordéons se déplient, des roues tournent, des pochettes de cartes s’emboîtent … », définition recueillie sur le site Carpe Diem qui en propose de nombreux sur des thèmes très varié.

Publicités