On a marché sur la lune !

C’est Girl4 qui s’est élancée la première dans ce voyage dans l’espace pour étudier la Lune…

Dans une ingénieuse maquette, elle s’est positionnée sur un cercle symbolisant la Terre, et a suivi la rotation de la Lune autour de notre planète et a pu ainsi observer les différentes phases de cette dernière au cours de son cycle de 29,5 jours. La Lune était elle-même éclairée par un spot symbolisant les rayons du Soleil : nouvelle lune, croissant de lune, quartier de lune, lune gibbeuse, pleine lune… Ces mots n’ont maintenant plus de secret pour nous. Et avec les plus grands, on a parlé des éclipses de Lune et de Soleil.

La Lune, c’est aussi cet astre blanc que l’on voit dans le ciel noir et qui semble aussi gros que le Soleil, cet autre astre jaune que l’on observe dans le ciel pendant la journée. Mais en réalité ? La Lune est environ 400 fois plus petite que le Soleil, mais 400 fois plus proche de la Terre que lui. Alors depuis la Terre, ces deux astres donnent l’impression d’être de la même taille.

On a également pu observer un vrai morceau de Lune ! Cet échantillon était une météorite tombée sur la Terre ; ce n’était pas un morceau ramené par les américains lors de leurs missions Apollo. Eh oui, on a aussi appris qu’à la fin des années soixante, des Hommes sont allés sur la Lune. On le savait déjà, mais on a pu regarder les premiers pas de Neil Armstrong et Buzz Aldrin dans un film d’époque, le vrai film qu’ils ont tourné en 1969 à leur arrivée. Et sur la carte de la Lune, on a situé la mer où ils ont posé leur module : elle s’appelle la « Mer de la Tranquillité ». On l’appelle mer, mais il n’y a pas d’eau dedans. C’est juste une zone de cratère immense qui apparaît plus sombre sur la surface de la Lune.

Finalement, on s’est interrogé sur l’origine de la Lune. D’où venait-elle ? Une théorie avance qu’il y a 4,5 milliards d’années, Théia, une planète de la taille de mars, serait rentrée en collision avec la Terre. Ce choc d’une terrible violence aurait détruit Théia et éjecté ses restes et des morceaux du manteau terrestre dans l’espace. Cette matière sous forme de gaz, de poussière et de roche aurait été projetée rapidement et se serait mis en orbite autour de la Terre. En quelques années, ses matériaux se seraient agglomérés sous l’effet de la gravité et auraient formé la Lune. Mais les tourments de la Lune ne font que commencer : elle est en effet fortement bombardée par des comètes, des astéroïdes et des météorites. Elle subit une très forte activité volcanique, la lave détruit sa croûte et se répand en vastes plaines. Ce sont ces taches sombres que l’on voit à l’œil nu sur sa surface. La Lune est un astre mort, son aspect n’a pas changé depuis cette époque ; aucune érosion, pas de vie… C’est tellement passionnant !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais notre voyage sur la Lune a pris fin, car il fallait rentrer sur la Terre pour le pique-nique !

NB:  Visite de l’exposition « Lumières sur la Lune » à la Galerie Eureka de Chambéry.

Publicités

2 commentaires sur “On a marché sur la lune !

  1. C’est génial comme sortie. Cette semaine nous nous sommes contentées d’un club lecture sur le thème de l’univers et je me dis qu’en fait nous aurions pu proposer bien plus aux autres membres du club !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s